Obtenez les informations nécessaires avant d’acquérir un DAE

Le défibrillateur est un élément indispensable dans les ERP. En cas de malaise cardiaque, il s’avère essentiel puisqu’il permet d’intervenir rapidement, ce qui, comme vous le savez, peut sauver des vies. Grâce à un site spécialisé, vous trouverez des défibrillateurs répondant à vos besoins. Les professionnels mettent à votre disposition différents services. Vous trouverez aussi des résultats d’études et enquêtes, éléments techniques, financiers et réglementaires. 

Des informations sur les défibrillateurs

Chaque défibrillateur est différent, même si chacun d’eux a le même but : sauver des vies. Tous ces équipements ne répondent pas aux mêmes besoins, c’est la raison pour laquelle avant de faire votre choix, mieux vaut vous renseigner. Vous retrouverez les informations sur cette page susceptibles de vous intéresser et surtout, capables de vous guider. Vous détiendrez donc tous les renseignements nécessaires en ce qui concerne la réglementation, les critères de choix d’un DAE, les coûts des consommables et bien d’autres. De cette manière, vous aurez toutes les cartes en main pour acquérir votre défibrillateur et pour profiter des différentes prestations proposées par l’entreprise. 80 techniciens, salariés et professionnels de la maintenance et du secourisme sont disponibles pour vous, de manière que votre appareil soit toujours prêt à fonctionner. 

Le DAE sauve des vies

En France, 400 personnes meurent chaque jour à cause d’une maladie cardiovasculaire, comme l’angine de poitrine, insuffisance cardiaque, accident cardiovasculaire cérébral, infarctus. Ces pathologies causent donc 140 000 décès chaque année. Effectivement, ce genre d’accident ne prévient pas, il peut arriver à tout instant : au travail, en famille, chez soi… Les ERP doivent prendre leurs responsabilités et veiller à toujours avoir un défibrillateur en état de fonctionner. Ce matériel est un élément fiable. D’ailleurs, tout le monde peut utiliser un défibrillateur automatisé externe afin de porter secours aux victimes en situation d’arrêt cardiaque depuis le décret 2007-705 du 4 mai 2007. Sans prise en charge immédiate, plus de 92 % des arrêts cardiaques se finissent tragiquement, selon la Fédération Française de Cardiologie. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *