Comment fonctionnent les tensiomètres ?

Les appareils de surveillance oscillatoire de la pression artérielle sont devenus populaires ces dernières années dans les hôpitaux en tant que tensiomètre ambulatoire (BP) ainsi que dans les ménages privés en tant que tensiomètres à domicile. Ces appareils mesurent les vibrations de la paroi artérielle provoquées par le sang, qui circule dans une artère entre les pressions systolique et diastolique.

Le signal électrique qui en résulte s’affiche sur un écran numérique. La pression systolique est la mesure de la pression dans les vaisseaux sanguins pendant le battement du cœur. La pression des vaisseaux sanguins, qui est mesurée pendant que le cœur est au repos, est appelée pression diastolique. Les appareils les plus récents déterminent la quantité de gonflage nécessaire pour atteindre 20 mm Hg au-dessus de la pression systolique.

Le flux sanguin s’arrête dès que cette pression est atteinte, et le brassard se dégonfle en dessous de la pression systolique, ce qui permet au sang de circuler à nouveau et provoque une vibration de la paroi de l’artère. Une fois que la pression du brassard est descendue en dessous de la pression diastolique du patient, le flux sanguin normal continue.

Les vibrations de la paroi de l’artère peuvent se produire à tout moment lorsque la pression du brassard est suffisamment élevée pour que le sang pousse la paroi artérielle à s’ouvrir afin de la traverser. Les appareils numériques se dégonflent d’environ 4 mm Hg par seconde. Bien qu’ils semblent fonctionner plus lentement que les dispositifs non numériques, certains sont plus précis.

Qu’est-ce que l’hypertension ?

L’hypertension artérielle touche environ 43 à 56 millions d’adultes et constitue un problème de santé majeur dans certains pays en développement. Elle survient lorsque le sang circule dans les artères à des pressions plus élevées que la normale. La pression à laquelle le sang pousse contre les parois des artères lorsque le cœur pompe le sang est connue sous le nom de pression artérielle. Une force trop importante provoque de l’hypertension.

Cette affection contribue à l’apparition de maladies cardiovasculaires majeures, et il est donc vital pour certains patients de surveiller la pression artérielle. Pour beaucoup, la pression artérielle à domicile est le moyen le plus simple de surveiller toute modification de la pression artérielle. Il est donc important que ces tensiomètres soient précis. Cependant, la précision des tensiomètres à domicile varie et peut être affectée par le moniteur spécifique et son utilisation.

Utilisez un tensiomètre

En plus de considérer comment les moniteurs de tension artérielle fonctionnent dans des conditions idéales (c’est-à-dire utilisation par des professionnels expérimentés ou dans le cadre d’études cliniques), il convient d’examiner l’utilisation dans le monde réel pour déterminer la précision de ces appareils. Il existe des méthodes proscrites pour l’évaluation correcte de la pression artérielle qui devraient être utilisées dans les établissements de santé et à domicile.

L’utilisation de conditions cohérentes minimise le risque d’erreur dans la comparaison des pressions sanguines dans le temps. Par exemple, les patients doivent être assis tranquillement pendant 5 minutes, les jambes non croisées et les pieds sur le sol, avant la mesure de la pression artérielle. La pression artérielle doit également être vérifiée dans les deux bras. Les patients peuvent ne pas se rendre compte que ces conditions sont importantes pour la validité des résultats.

Il convient également de rappeler aux professionnels de la santé qu’il n’est pas approprié de poser des questions au patient pendant l’évaluation et de lui permettre de se reposer confortablement pendant plusieurs minutes avant de prendre la mesure.

Emportez votre tensiomètre partout

Plusieurs études ont révélé que certains tensiomètres sont précis alors que d’autres ne le sont pas. Des recherches plus approfondies sont nécessaires pour déterminer la précision générale de ces appareils. En outre, la précision dépend de l’opérateur et de l’appareil lui-même, et il est donc recommandé de recueillir des informations sur un moniteur avant de l’acheter.

Il n’est pas possible de tirer une conclusion générale sur la précision ou l’inexactitude des tensiomètres. Il est conseillé aux patients qui possèdent des tensiomètres de les amener à un rendez-vous afin que le prestataire de soins puisse observer comment le patient utilise l’appareil et lui offrir des recommandations sur son utilisation correcte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *